10 août 2023

Quelles sont les astuces pour conserver et cuisiner des fruits confits ?

Vedettes des fêtes de fin d'année, les fruits confits peuvent sublimer gâteaux et pâtisseries. Né d'un savoir-faire ancestral, le confisage n'a cessé de conquérir le cœur des plus friands. Découvrez dans cet article différents fruits confits et les astuces pour sa conservation et sa cuisine. 

Description du fruit confit

À l'origine, dans l'Antiquité, on se servait du confisage pour permettre une conservation optimale des fruits. De nos jours encore, il continue de séduire. Il sert à fabriquer des fruits confits fourrés de gourmandises et principalement à décorer gâteaux et autres produits de boulangerie.  

Cela peut vous intéresser : Que savoir sur les verrières sur mesure fabriqué par Neo10.com ?

Par osmose, le confisage à substituer l'eau contenue dans le fruit par du sucre. Pour ce faire, les fruits sont lavés et mis dans un récipient adapté. Ensuite, ils sont recouverts d'une couche de sirop de sucre bouillant et mis au four pendant quelques heures.  

À intervalles ponctuels, le sirop est ensuite retiré et remplacé par du sirop encore plus concentré. À la fin du processus, le sucre contenu dans le sirop s'infiltrera dans la chair du fruit qui, de son côté, perdra l'essentiel de sa teneur en eau. Ce site https://www.culinaide.com/ vous en apprendra davantage sur le sujet.

A lire également : Quels sont les points à prendre en compte pour le choix d’un vitrier professionnel ?

Les variétés de fruits confits

Tout type de fruits se prête parfaitement au confisage. Les oranges et les citrons sont les plus connus, mais il en existe bien d'autres : cerise, citron, abricot, ananas, châtaigne, prune, papaye. Certaines racines et légumes peuvent également être transformées en confit. C'est notamment le cas de la tomate et du gingembre.

Artisanales ou industrielles, les techniques de confiserie ont progressé au fil des siècles, mais elles demandent encore beaucoup de temps et de compétence. Le principe de base reste identique. Le fruit s'infiltre lentement dans le sucre grâce au phénomène d'osmose. Une fois cueilli à parfaite maturité, chaque fruit passe par multiples phases :  

  • La blanchie ;
  • Le confisage ;
  • L'égouttage ou le glaçage.

Le confisage étant une technique de conservation, les fruits confits peuvent être conservés des mois, voire des années, dans un contenant ou un bocal hermétiquement fermé, à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'humidité.

Une fois prêts et conditionnés, les fruits confits peuvent être consommés seuls, en garniture ou associés à des recettes sucrées, cakes aux fruits confits, biscuits ou des plats salés tels que le confit de lapin aux figues.

Utilisation des fruits confits en cuisine

En cuisine, les fruits confits se dégustent entiers et s'accompagnent bien d'une tasse de thé ou de café. À Noël, on l'utilise pour décorer la brioche des Rois, les gâteaux des rois et autres pâtisseries de Noël.  

On les trouve parfois dans les chocolateries, où ils sont utilisés pour créer des friandises comme des confits à l'orange enrobé de chocolat.

Enfin, il se décline de nombreuses recettes de glaces, gâteaux et muffins à base de fruits confits. Il faut aussi savoir que le confisage peut être fabriqué à la maison, cependant le processus est un peu long et fatigant et requiert quelques connaissances dans ce domaine. 

Copyright-2022. Tous droits resèrvés.